Échanges transfrontaliers entre la France et la République tchèque

  • Publié le: 11 September 2017
  • Par: centre de test ...
République tchèque

Afin de se mettre en conformité avec la directive européenne 2015/413, les autorités françaises et tchèques ont mis en place des échanges transfrontaliers d’informations. Ces échanges permettront de poursuivre les ressortissants tchèques qui auraient commis des infractions routières sur le territoire français, sans interception par les forces de l’ordre. Réciproquement, les ressortissants français pourront être verbalisés pour des infractions routières commis sur le territoire de la République tchèque.

La République Tchéque est le douzième pays européen, après la Belgique, l'Espagne, l'Allemagne, les Pays-Bas, la Pologne, la Roumanie, l'Italie, le Grand-Duché du Luxembourg, l'Autriche, la Hongrie et la Slovaquie, qui pratique les échanges transfrontaliers d’informations avec la France.

Rappelons que les véhicules immatriculés à l’étranger représentent 21% des infractions relevées par les radars, alors qu’ils ne présentent que 6% du trafic.